Publié le 1 décembre 2020 Mis à jour le 1 décembre 2020

Lancé en 2015 avec l'objectif de soutenir la recherche académique sur des thèmes en lien avec la régulation et les marchés, le prix de l'Autorité des marchés financiers récompense cette année Pauline Gandré, maître de conférences à l'Université Paris Nanterre.

Dans le cadre de son prix du jeune chercheur en économie, le régulateur récompense Pauline Gandré pour ses travaux sur le rôle des anticipations dans les crises financières et les effets de la réforme post-crise sur les marchés de dérivés. La lauréate recevra officiellement son prix lors de la réunion du Conseil scientifique de l'AMF du 12 janvier 2021, au cours de laquelle elle présentera aux membres du Conseil ses travaux de recherche.

Maître de conférences en économie à l'Université Paris Nanterre, Pauline Gandré est membre du Laboratoire EconomiX. Ses activités de recherche portent notamment sur les anticipations des agents économiques et leurs incidences sur les marchés financiers, ainsi que sur l’impact des réformes réglementaires sur les marchés de produits dérivés. Ancienne élève de l'école normale supérieure, Pauline Gandré est agrégée de sciences économiques et sociales. Elle a obtenu son doctorat en économie en 2016.