Publié le 9 octobre 2018 Mis à jour le 9 octobre 2018

L’Université, en collaboration avec la Fondation de l’Audition, et avec le soutien de la start-up AVA, organise un soutien aux étudiants atteints de déficience auditive, consistant en la mise en place technique d’un matériel et surtout d’un logiciel de transcription automatique en temps-réel des enseignements (cours ou TD).

Outre les UFR SPSE et PHILLIA qui sont cobayes mais aussi intéressées sur un plan scientifique, l’UFR SEGMI est un pur cobaye et le CUFR SEGMI a adopté au printemps une résolution soutenant cette participation de l'UFR.

Ce dispositif sera testé avec des enseignants volontaires en L1 en 2018-2019 avec l’idée de signaler sur Parcoursup une attention particulière portée à cette catégorie d’étudiants en leur annonçant l’engagement à leurs côtés sur toute la licence.